Magic Wand Deluxe de Lovehoney

Une baguette magique d’envergure !

J’ai l’honneur de vous présenter notre nouvel arrivant dans notre collection, j’ai nommé le Magic Wand Deluxe. Je remercie une fois encore Lovehoney de nous l’avoir envoyé et permis de le tester.

Le Magic Wand Deluxe et son câble d’alimentation

Présentation

Ce vibromasseur est un géant parmi les géants: en effet, il mesure 33cm de long, pour une tête d’un diamètre d’environ 6cm !
Vous vous en doutez, une bête pareille demande pas mal d’énergie, c’est pourquoi elle se branche sur secteur. Bien entendu, son câble de 2,4m permet une utilisation assez libre, sans avoir à recourir à des multiprises en cascade ! Cependant, il faut noter que cela ôte toute étanchéité à l’objet: un nettoyant à sextoy est donc nécessaire !
Concernant son utilisation, rien de plus simple: 3 boutons, le + allumant l’appareil et augmentant la puissance, le – pour réduire l’intensité et éteindre l’objet, et le bouton central qui permet de naviguer entre les différents modes de vibrations (20 au total !)

La tête en silicone se nettoie facilement à l’aide d’un nettoyant à sextoy

Les présentations faites, passons maintenant au test !

Test

Lors d’un samedi soir tranquille à la maison, M. Pandore et moi-même en profitons pour consacrer cette soirée aux joies des galipettes et autres grivoiseries. Et ça tombe bien, puisque nous venions de recevoir le Magic Wand Deluxe !

La prise en main ne se fait pas sans mal, car vu la taille de l’objet, je suis obligée de le tenir à 2 mains. Mais qu’à cela ne tienne, nous sommes impatients de découvrir ce qu’il a dans le ventre !

Tandis que Monsieur déplie notre canapé (tout neuf !), je me précipite dans notre chambre afin de préparer une sélection de sextoys et autres accessoires afin de rendre la suite des événements la plus agréable possible. Au programme: montagne de coussins, drap de protection, godes, lubrifiant, et surtout le Magic Wand !

Juste avant de nous mettre à l’oeuvre, nous passons rapidement en revue les différents modes de vibrations que le nouvel arrivant a à nous offrir: il n’y en a pas moins de 20, ce qui en fait beaucoup, voire peut-être même un peu trop. D’un point de vue personnel, j’ai des goûts assez classiques en matière de vibrations, et je devine rapidement que je n’utiliserai pas la plupart des modes les plus “fantaisistes”.

Les 3 boutons du Magic Wand Deluxe

L’atmosphère se fait de plus en plus coquine. Monsieur porte sa cage de chasteté Mancage (test à venir prochainement), et autant vous dire qu’il me gâte de plaisir. Sa bouche embrasse langoureusement ma vulve et suce doucement mon clitoris. Bien évidemment, mon excitation ne fait que monter.

Après une sacrée séance de pegging, Monsieur s’arme du Magic Wand, bien décidé à me rendre la pareille. Après avoir réglé la puissance à ma convenance, il passe en revue quelques modes de vibration, mais le choix est tellement vaste qu’on ne s’y attarde pas trop. Au début, je trouve le contact avec la tête vibrante un peu trop “lisse”: en effet, je me suis habituée aux “aspirateurs de clitoris” (type Satisfyer), et la taille imposante de la tête du Magic Wand rend les vibrations plus diffuses, moins localisées.

À l’aide d’un gode, Monsieur me fait approcher de l’orgasme à de multiples reprises, alors que les vibrations m’excitent de plus en plus. La puissance du Magic Wand est quasiment à son maximum, et l’orgasme n’est plus très loin, mais, pendant plusieurs minutes, Monsieur retire la tête en silicone de mon clitoris quand je suis sur le point de jouir. Après la séance de pegging, j’assiste à une séance d’edging pour le moins très excitante !

Conclusion

Après des années de bons et loyaux services, mon Fairy commençait à fatiguer, c’est pourquoi j’ai eu envie de voir les choses en grand, et de tester le Magic Wand Deluxe ! j’attendais de ce vibro XXL qu’il me donne autant, sinon plus de plaisir que mon vieil accolyte. Peut-être étais-je un peu trop gourmande, car mon avis est un peu mitigé.

2 poids, 2 mesures

D’un point de vue pratique, il est évident que la taille du Magic Wand le rend assez difficile à manier, et si, comme moi, vous avez de petites mains, il va falloir user de vos propres combines pour ne pas fatiguer vos bras trop vite, car il pèse aussi son poids.

Néanmoins, de telles dimensions ont aussi leur avantage: comme il fonctionne sur secteur, se cache dans ce vibro un moteur puissant qui propose un éventail de vibrations très large. Personnellement, je trouve que 20 modes différents représente un choix trop varié, mais pour d’autres, ils sauront satisfaire toutes les envies.

Pour le reste, je n’ai pas trouvé de réel inconvénient ou désavantage: hormis ses dimensions impressionnantes, le Magic Wand est un vibromasseur qui fait bien ce qu’on attend de lui. Si je devais chipoter et lui trouver un défaut, ce serait qu’il est difficile à ranger sous l’oreiller; mieux vaut avoir un espace de rangement adéquat à lui réserver !

En revanche, j’ai rencontré un problème d’ordre purement “logistique”: le Magic Wand Deluxe est vendu avec une prise de type G (celui qu’on retrouve au Royaume-Uni). Aussi la fiche produit indique-t-elle qu’un adaptateur pour prise aux normes UE est fourni gratuitement. Or, nous n’en avons pas reçu, et nous avons dû nous en acheter un. C’est bien dommage, car on n’a pas pu le tester immédiatement après réception. On espère que les prochains acheteurs n’auront pas ce problème là.

Nous tenons à remercier une fois de plus Lovehoney qui nous laisse tester leurs produits. Et on espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions en commentaires, ou sur notre twitter: nos DMs sont ouverts !

Magic Wand Deluxe

89,95€
6.9

Ergonomie

6.5/10

Plaisir

6.8/10

Nettoyage

7.5/10

Les +

  • Sur secteur: puissance importante
  • Variété des modes de vibration

Les -

  • Pas transportable
  • Trop de programmes
  • Maniabilité variable

1 ping

  1. […] Magic Wand Deluxe de Lovehoney […]

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.