Womanizer Starlet 2

Test du Womanizer Starlet 2

Nous avons reçu de la part de Womanizer un de leurs nouveaux sextoys, j’ai nommé le Starlet 2. En voici notre test, bonne lecture à vous.

Le Starlet 2 bien emballé

Présentation

Spécialisés dans les sextoys clitoridiens “à succion”, Womanizer a récemment mis sur le marché leur 2e version du Starlet: le Starlet 2 présente un nouveau design, mais ses caractéristiques restes inchangées. Au lieu d’un unique bouton de commande, le Starlet 2 en détient 2, pour mieux naviguer entre les programmes.

Vendu dans une petite boîte peu encombrante, le Starlet 2 est accompagné de son câble de recharge magnétique USB, d’un mode d’emploi, ainsi que d’une carte de visite estampillée #IMasturbate au design épuré et élégant.

L’objet en lui-même mesure un peu plus d’une dizaine de centimètres de long pour environ 5 cm de largeur et d’épaisseur. De plus, l’embout – en silicone – est amovible, ce qui, d’une part, rend le Starlet 2 très facile de nettoyage, et, d’autre part, est très pratique si l’on souhaite en changer.

Concernant son mode de fonctionnement, une paire de boutons le rend très simple d’utilisation: le bouton + sert à l’allumer et augmenter son intensité, et le bouton – destiné à l’arrêt et la réduction d’intensité.

Le Starlet 2 dans sa boîte

Test

Une fois sorti de sa boîte et chargé à fond, je dois admettre que je suis légèrement déçue par l’aspect général du Starlet 2. En effet, je lui trouve un côté un peu cheap, dû notamment au plastique dont est composé le corps du sextoy. Bien que robuste, je ne peux pas m’empêcher de le considérer comme un simple jouet et pas tant comme un jouet pour adulte.

Mais qu’à cela ne tienne, je me lance dans une rencontre plus rapprochée, histoire de voir ce que le Starlet 2 a à m’offrir.

En jetant un œil aux informations indiquées sur le verso de la boîte, j’avais été un peu surprise par le peu de niveaux d’intensités, mais sans m’en inquiéter outre mesure. Seulement, au moment où j’ai commencé à utiliser le Starlet 2, j’ai réalisé que j’avais bien sous-estimé mon étonnement.

Le 1er niveau est si faible que j’ai peine à sentir que le sextoy est allumé. Autant vous dire que je passe rapidement à la vitesse supérieure, afin de trouver plus de plaisir dans des plus fortes intensités.

Les boutons de navigation +/-

Entre les niveaux 2 et 3, je ne ressens pas véritablement de différence de puissance, car celle-ci monte très progressivement. J’arrive donc rapidement au 4e et dernier mode d’intensité, et y reste jusqu’à ce que l’excitation monte en moi.

Fort heureusement, malgré les petites contrariétés précédentes, je finis doucement par jouir. Et n’est-ce pas ce que Womanizer revendique et promeut en tant que droit à l’orgasme ? #OrgasmIsAHumanRight


Conclusion

Pour ne rien vous cacher, j’ai un avis un peu mitigé concernant le Starlet 2.

Comme je l’ai évoqué plus tôt, ce sextoy a un aspect un peu cheap, notamment du fait de la composition du corps de l’objet qui me fait penser à des sextoys de marques un peu douteuses ou bon marché. Mais l’important, c’est de regarder au-delà des apparences, alors passons maintenant au côté pratique.

L’embout du Starlet 2 est amovible

Le Starlet 2 a 4 niveaux d’intensité. En soi, cela n’est pas forcément un problème. Cependant, après utilisation, on se rend vite compte qu’on reste un peu sur sa faim: j’ai atteint sans trop de problème le 1er orgasme, mais c’était de plus en plus difficile de poursuivre la session et de jouir, même en restant sur le niveau max.

Le Starlet 2 est légèrement trop peu puissant à mon goût, ce qui fait que le rapport qualité/prix en pâtit: les 4 modes d’intensité font pâle figure face à d’autres stimulateurs clitoridiens, d’autant que pour moins cher, on peut trouver plus puissant, tel que du côté de Satisfyer, par exemple. Car le Starlet 2 est vendu pour la somme de $79, soit un petit peu plus que 70€. Et, personnellement, je trouve ça trop cher pour ce qu’il propose.

Mais pour les clitoris un peu trop sensibles, je pense que le Starlet 2 fera l’affaire. Encore faut-il pouvoir y mettre les moyens.

Je remercie Womanizer de nous avoir fait confiance pour réaliser ce test de leur nouveau produit, qui, même s’il me laisse un peu sur ma faim, a tout de même su me procurer du plaisir, et c’est ce qui compte.

Starlet 2

$79
5.3

Ergonomie

6.0/10

Puissance

4.5/10

Les +

  • Boutons de navigation +/-
  • Embout amovible pour un meilleur nettoyage
  • Forme et dimensions ergonomiques

Les -

  • Pas assez puissant (4 niveaux seulement)
  • Matériau qui lui donne un aspect "cheap"

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.