Chapelet anal – Push

Test du chapelet anal de chez Poppers shop

Aujourd’hui, nous allons vous présenter un sextoy anal (encore? oui encore, parce qu’on aime ça 😋)

Un chapelet anal de chez Push production, la marque associée à notre partenaire Poppers Shop.


Présentation

Le chapelet anal dans sa boîte

Le chapelet nous est arrivé dans son emballage en plastique très simple comme tous les produits Push à ma connaissance.

Les boules (au nombre de 4, et d’environ 2cm de diamètre) en acier inoxydable sont reliées par un cordon en cuir qui se termine par une “poignée“, toujours en acier qui fait office de base afin de ne pas aspirer le tout par le derrière.

Le tout mesure une 30aine de centimètre de long pour un poids de 137g.

La taille du chapelet en longueur

Test

Nous l’avons déjà utilisé un bon nombre de fois lors de nos parties enflammées 🔥

Notamment pendant une petite session bondage avec Madame pendant laquelle elle a essayé la déprivation sensorielle (menottes, cache-yeux et casque qui jouait notre meilleure playlist spotify pour le sexe 😈)

Je lui laisse donc le clavier qu’elle vous en parle avec ses meilleures tournures ❤️

La 1e chose que je constate avec le chapelet, c’est qu’il est très facile à insérer: les boules, toutes du même diamètre, rentrent pratiquement toutes seules – mais sans oublier la bonne dose de lubrifiant pour leur faciliter le passage, bien sûr. Une fois la 1e boule insérée, les autres suivent d’elles-mêmes. Lors de leur passage dans l’anus, elles créent un petit effet glacé qui n’est pas désagréable.

Une fois le chapelet dans mon cul, Monsieur commence à s’occuper du reste de mon corps: entre caresses et mordillements, aucune parcelle de peau n’est épargnée de sa bouche ou de ses mains. Mon sens du toucher est le seul à être stimulé.

De temps à autre, Monsieur vient tirer légèrement le chapelet, comme pour me rappeler sa présence.

Cependant, au bout de plusieurs minutes, la corde qui constitue le chapelet et en maintient les boules a comme “absorbé” tout le lubrifiant, à tel point qu’au moindre mouvement, j’ai une sensation de sécheresse très désagréable. Prévenu, Monsieur remet donc une bonne couche de lubrifiant, avant de reprendre ses papouilles.

Armé de notre Magic Wand géant, Monsieur me rend folle en faisant vibrer mon clitoris jusqu’à la limite de la jouissance, puis s’arrêtant, ne me laissant que ma frustration à gémir.

Au bout d’une bonne heure, tandis que j’ôte péniblement le casque de mes oreilles, j’exprime mon envie de passer au niveau supérieur, et nous finissons nos ébats dans une étreinte tendre et jouissive.

On peut voir l’ouverture présente sur chaque boule qui peut être irritante à la longue.

Conclusion

Comme dit plus haut, ce chapelet anal a des dimensions tout à fait correctes: chacune des 4 boules mesure environ 2cm de diamètre, ce qui peut paraître petit pour les plus confirmé.e.s d’entre vous, mais qui convient à tout.e débutant.e, ou à celleux qui, comme moi, n’apprécient pas spécialement les sextoys anaux de grande taille.

Constituées d’acier inoxydable, les boules ont donc plusieurs avantages, comme leur solidité, ou bien l’effet de froideur à l’insertion, qui, un peu paradoxalement, ajoute un peu de piment aux ébats. De plus, cette matière leur donne un certain poids qui apporte plus de sensations.

Néanmoins, il y a un point faible qui ternit un peu l’utilisation de ce chapelet. En effet, chaque boule est creuse, et enfilée sur le cordon; au niveau des boules, le cordon est doublé pour qu’elles y soient bloquées. Le problème, c’est que les contours des creux intérieurs peuvent être irritants à force de frotter la parois anale, et des impuretés (oui, je pense au 💩) peuvent s’y loger. Cela concerne surtout la boule à l’extrémité du chapelet – celle qu’on s’insère en premier -, dont le creux n’est pas totalement comblé par le cordon.

En outre, la teinture ne semble pas supporter le moindre fluide, car, aussi bien avec du lubrifiant (à l’utilisation), qu’avec de l’eau (au nettoyage), le cordon déteint. Attention donc à vos tissus, surtout les plus clairs d’entre eux !


En résumé, ce chapelet a des points forts et des points faibles qui se compensent. D’un côté, on a des boules en acier inoxydable qui rentrent facilement, sont légèrement lestées, et apportent des sensations glacées à leur insertion. De l’autre, il y a ce cordon qui déteint s’il est au contact de lubrifiant ou d’eau un peu trop longtemps, et qui, une fois dans l’anus, doit être souvent lubrifié si on ne veut pas qu’il sèche.

Personnellement, je ne conseille pas spécialement ce chapelet. Mieux vaut investir dans un chapelet anal pas en cuir/simili-cuir – encore moins teinté (adieu, draps de blanc immaculé !).

Quant à Monsieur, le côté un peu abrasif des creux des boules lui pose aussi problème, de même que le cordon qui déteint; mais selon lui, ce chapelet convient aux débutant.e.s ou à celleux qui, comme lui, préfèrent les gros diamètres, mais qui parfois ont des envies plus modestes, moins gourmandes.

Encore merci à Poppers Shop pour leur confiance.

Boules anales

24.90€
5.5

Dimensions

7.0/10

Rapport qualité/prix

5.0/10

Matière

4.5/10

Les +

  • Taille débutant
  • Poids

Les -

  • Boules non fermées
  • Cordon en cuir qui déteint
  • Un peu cher

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.