Strap-on-me

Test du strapless dildo Strap-On-Me

🎵 “Straaaaaaap ooooon meeeeeee”🎵

Qui n’a jamais rêvé d’inverser les rôles ? De sentir sa partenaire vous prendre en main (et en reins) ?
À vrai dire, plein de gens: ceux qui n’ont pas goûté au plaisir anal et/ou prostatique ou ceux qui sont imperméables à ce plaisir 😋

Inverser les rôles, c’est ce que nous propose Strap-on-me avec leur gode strapless – c’est-à-dire qu’il tient sans avoir à se vêtir d’un harnais.

Explorons un peu plus cette facette ensemble.

L’emballage est somme toute classique.

Présentation

Que nous propose l’objet ? Sa taille saura-t-elle vous satisfaire ? Commençons par un tour du propriétaire.

Il faut tout d’abord savoir que le Strap-on-me se décline en plusieurs versions: la version non vibrante et la version vibrante; c’est celle sans vibrations que nous avons le plaisir de tester.

On peut le prendre en plusieurs tailles: S, M, L, XL. Le notre se revendique de la taille M: 3,3cm de diamètre pour 15,6cm de long*. Les autres mesurent respectivement 2,7cm, 3,7cm et 4,5cm de diamètre.

*pour la partie insérable seulement

Le gland du gode, qui mesure ~3cm de diamètre à sa base

Ça va donc de “assez fin, pour les petites envies” à “une taille qu’il faut avoir envie d’enfiler” 😂 .

Si le XL n’est pas monstrueux, je ne le conseillerai pas pour les débutant.e.s en utilisation anale.

Il diffère des autres strap-on par la possibilité de le porter sans harnais (voir nos tests sur les godes ceintures Curve, Silk, Amo et Echo). Il possède donc un “œuf” tenu par une tige semi rigide parfaitement bien équilibrée (ni trop rigide, ni trop souple).

Œuf que l’on insère dans le partenaire dit “actif” et qui tient plutôt bien.

Le Strap-On sur sa pochette soyeuse

Pour le contenu de la boîte, on peut y retrouver une notice, et une petite pochette pour y ranger l’objet du test (le dildo étant en silicone, il vaut mieux éviter de le mêler à d’autres objets contenant du silicone, il en va de même pour le lubrifiant).

Pour les sextoys en silicone, préférez un lubrifiant à base d’eau sous peine de voir votre objet de plaisir devenir poreux.

Un point est à préciser: le colis n’est pas vraiment discret (un ruban adhésif est estampillé “Lovely Planet” 😅) , donc si vous avez des voisins, colocs etc… un peu trop curieux, il vaudrait mieux pour vous que vous soyez présent.e lors de la livraison ! Ceci dit, on en touchera 2 mots à Strap-On-Me pour trouver une solution.

EDIT du 18/12/19: après discussion avec Strap on me, il s’avère que ce type de colis ne concerne que les envois aux enseignes distributrices, et pas aux particuliers.


Test

Nous avons décidé, un soir de tester l’objet au réveil.
Tout excité par la proposition de Madame, je me surprends à me réveiller à l’aube. Je décide alors de me préparer, rien d’extraordinaire, je ne ressens pas le besoin d’effectuer des lavements (ce n’est d’ailleurs pas un passage obligatoire pour une sodomie en bonne et due forme), juste un petit plug pour permettre à Madame de s’installer sans problème.

Je me permets de réveiller Madame avec baisers et caresses pour finir la langue sur sa vulve. C’est quelques minutes plus tard qu’elle ouvre les yeux et me tend, sourire en coin, son Satisfyer.

Après un rapide orgasme, nous passons au chevillage. L’œuf rentre aisément dans le vagin de Madame (aidé par un peu de lubrifiant) et la voilà parée de son membre d’un jour.

Le gode: simple, net, efficace

Sans me faire prier, je la chevauche déjà bien excité.

Le gode est très lisse une fois le gland passé, c’est très agréable de ne sentir aucune résistance sous ses coups de reins. Il ne m’en faut pas longtemps pour jouir sur son ventre.

Une petite douche et nous voilà parés pour un délicieux Lundi ! Quel bonheur de commencer la semaine dans ces conditions ! 🥰


Conclusion

En voilà un qui n’a rien à envier aux autres ! Pour avoir essayé le Share de Fun Factory, Madame a trouvé que le Strap-on tenait beaucoup mieux (grâce à cette tige semi-rigide notamment). Non seulement il est plus stable à l’utilisation, mais en plus il réussit à conjuger stabilité et mobilité: sa fameuse “tige” qui articule les 2 parties permet de plus ou moins recourber l’objet, et donc de s’adapter à toutes les situations.

Autre détail qui a son importance, la bosse située à la base du dildo vient parfaitement se frotter contre la zone clitoridienne, et les stimulations ont été étonnamment efficaces !

La butée clitoridienne se place exactement là où il faut

Le Strap-on-me est donc le meilleur strapless dildo qu’on a essayé jusqu’à présent, passant même devant le Share de Fun Factory !

On a dit strapless ? Qu’à celà ne tienne, grâce à sa base évasée, il est compatible avec un harnais; mais comme il est déjà suffisamment stable à notre goût, on n’a pas vu l’intérêt de le tester de cette manière.

Merci à Strap-on-me de nous avoir permis de tester leur produit, on a hâte de goûter aux autres !

Strap-on-me

69,99€
9.4

Ergonomie

10.0/10

Rapport Qualité/prix

9.1/10

Plaisir

9.0/10

Les +

  • Flexibilité qui s'adapte à toutes les morphologies
  • Stimule bien la zone clitoridienne

Les -

  • Pas de point négatif, si ce n'est qu'il ne se destine pas vraiment à la stimulation prostatique

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.