Lelo – Sona 2 Cruise

Le Sona 2 Cruise, un stimulateur clitoridien intelligent

Après notre test du Ora 3, nous continuons avec un autre produit Lelo, le fameux Sona 2 Cruise* !

Le packaging très reconnaissable de Lelo

*pour des raisons de simplification de lecture, les prochaines occurrences du Sona 2 Cruise seront abrégées en S2C.


Présentation

Quatrième sextoy de la gamme Sona, le S2C est un mélange entre le Sona 2 et le Sona Cruise: du premier il en a les dimensions (9,9cm de long pour 8,7 de large), et du second le Cruise Control, mais je vous en reparle plus bas.

Pour le reste – waterproof, temps de chargement, durée d’utilisation… -, rien n’a vraiment changé.

Avec lui sont fournis chargeur USB, pochette de rangement et un échantillon de lubrifiant Lelo. Pour le manuel d’utilisation, il faut se rendre sur le site de la marque pour en télécharger un exemplaire.

Le contenu de la boîte comprend également une carte d’enregistrement de produit

Disponible en 3 coloris différents – violet, cerise et noir -, le S2C arbore le même design que ces prédécesseurs, et qui me fait penser à la forme (très simplifiée) d’un buste, où l’embouchure serait le cou.

Cette dernière, contrairement aux Sona précédents (sauf Sona 2), est plus profonde, et présente des bords obliques et plus larges, ce qui lui permet de mieux épouser la zone stimulée.

Son design est si réussi qu’il tient debout tout seul, si si !

En ce qui concerne les commandes, 3 boutons sont là pour naviguer dans les différents modes d’intensités et de vibrations (12 au total, comme pour le Sona 2). Pour changer d’intensité, un appui long sur le bouton + ou – suffit; pour changer de mode, un appui court sur le bouton central, et le tour est joué.

Mais ce qui fait l’intérêt principal du S2C, c’est justement le Cruise Control.

Le Cruise Control, kézaco ?

Il s’agit d’une technologie déjà présente dans le Sona Cruise, et qui, lorsque vous appuyez le sextoy contre votre corps, va automatiquement en augmenter l’intensité; à l’inverse, lorsque vous retirez le sextoy, il va revenir à son intensité normale.

Mais assez parlé de caractéristiques, passons au vif du sujet.


Test

Après avoir passé une semaine loin de Monsieur, qu’il était bon de le retrouver ! Il s’était préparé à mon arrivée et portait sa toute nouvelle cage. Et quoi de mieux pour des retrouvailles que de s’acoquiner au lit ? Ni une ni deux, nous nous installons dans la chambre où baigne une lumière douce propre à une session “papouilles”.

Allongés côte à côte et tête-bêche, nous commençons doucement à nous câliner, pendant que le S2C fini de se recharger.

Toujours pas de prise magnétique, mais toujours waterproof !

Au bout de quelques minutes, je peux enfin passer à la vitesse supérieure. Toute excitée à l’idée de tester le nouveau venu devant un Monsieur Pandore tout aussi émoustillé que moi, je les empoigne tous les deux sans tarder – respectivement les courbes de l’un, et les couilles de l’autre.

Tandis que j’appose le S2C sur mon clitoris, Monsieur en profite pour venir mettre quelques doigts sur ma vulve, la massant tendrement. Au fur et à mesure que l’excitation monte en moi, il fait entrer petit à petit ses doigts dans mon vagin, qui l’accueille tout humide.

Je décide alors d’augmenter l’intensité du S2C, mais c’était sans compter le Cruise Control qui me devance de quelques instants à peine. Tout d’abord, cette montée soudaine me surprend, et j’ai le réflexe de relever le S2C de mon clitoris, de peur que les sensations soient trop fortes. Mais en un rien de temps, je m’y habitue et approche rapidement de l’orgasme.

Et d’autres suivront ! car à force d’être teasé de la sorte, Monsieur se sent de plus en plus à l’étroit dans sa cage, et me demande d’en sortir. Une fois libéré, nous nous lançons dans une étreinte qui nous emmène simultanément en extase – le S2C toujours à mes côtés.


Conclusion


Petit mais puissant !

Cette fois-ci, on peut dire que Lelo ne m’a pas déçue !

Vous savez l’amour que je porte aux stimulateurs clitoridiens, et le Sona 2 Cruise aurait sans conteste sa place sur le podium de mon coeur – si j’en avais établi un, ce qui arrivera un jour ou l’autre !


Un design élégant au service d’une ergonomie efficace

Tout d’abord, son design est non seulement magnifique, mais en plus il n’empiète pas sur l’ergonomie. La courbe du S2C fait en sorte qu’on ne se casse pas le poignet en l’utilisant. Au contraire, elle semble étudiée pour rendre son utilisation la plus pratique possible.

Le contraste mat/brillant si cher au produits Lelo

De même, les boutons de commandes m’ont paru très bien placés, car je n’ai pas eu à retirer le S2C pour bidouiller les commandes, comme ça a déjà pu arriver moult fois avec d’autres !

Ensuite, concernant les modes de vibrations, j’ai beau ne pas être friande de vibrations saccadées, il faut admettre que celles proposées par le S2C sont pas mal ! Il y en a même que j’ai trouvées originales.

Enfin, pour ce qui est de l’autonomie du S2C, ses 2 heures de recharge le valent bien, puisqu’en 1 semaine d’utilisation, je n’ai pas eu à le recharger, à condition bien sûr de ne pas l’utiliser constamment à puissance max. Mais pour un bon petit orgasme, il n’est pas spécialement nécessaire de le mettre à pleine puissance, car son Cruise Control prend aisément le relais.


Le “contrôle croisière”: attention aux excès de vitesse

Le Cruise Control, justement, peut surprendre en plein milieu d’utilisation – c’est ce qui a été mon cas. Pour le dire simplement, le Cruise Control augmente automatiquement l’intensité du S2C, lorsqu’on l’appuie plus fort sous l’effet de l’excitation, et avant même qu’on pense à trouver le bouton “+”. Mais attention, car si vous poussez tout de suite le S2C à forte intensité, cela peut nuire aux sensations, voire même être à la limite du douloureux s’il est appliqué sur un clitoris un peu trop sensible et/ou pas assez lubrifié.

Même si son design est doux, le Sona 2 Cruise nécessite du lubrifiant pour une expérience sans embûches !

Car, oui, on ne le répétera jamais assez, mais il est fortement conseillé d’utiliser vos sextoy – de quelque sorte que ce soit – avec du lubrifiant adapté (à base d’eau pour ceux en silicone) !


Quelle place dans la gamme Sona ?

Je ne peux malheureusement pas vous faire de comparaison approfondie avec ses prédécesseurs, puisque je n’ai pas pu les tester, mais le Sona 2 Cruise se rapproche plus du Sona 2 – par ses dimensions, son ergonomie (les bords larges et obliques de l’embouchure) -, que du Sona Cruise, qui n’a de Cruise que le fameux Cruise Control. Je ne peux me prononcer que sur le S2C, mais si vous souhaitez économiser quelques dizaines d’euros – 40€ pour être précise -, alors je pense que le Sona 2 fera l’affaire.

Je suis très contente d’avoir pu tester un nouveau sextoy de Lelo, qui va incontestablement rester sur ma table de chevet !

Sona 2 Cruise

139€
8.8

Design/Ergonomie

10.0/10

Autonomie/Puissance

8.5/10

Rapport Qualité/Prix

8.0/10

Les +

  • Ergonomie parfaite
  • Simplicité d'utilisation
  • Timing du Cruise Control

Les -

  • Petit temps d'adaptation au Cruise Control
  • Prix élevé, compte tenu de sa grande similarité avec le Sona 2 (à moins de 100€, le Cruise Control en moins)

1 ping

  1. […] Lelo – Sona 2 Cruise […]

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.