Body à rayures Mapalé

Quand Espace Libido nous habille

Après le creux du confinement, nous sommes de retour, rien que pour vous ! On vous propose un petit quelque chose de doux et sans prise de tête, à lire pour le plaisir ! Aujourd’hui, on va vous parler lingerie !

Rien de superflu dans l’emballage

Pendant ces rudes semaines de confinement, Espace Libido nous a apporté une petite pastille de douceur, en nous envoyant un joli petit body signé Mapalé.

Ici, pas de dentelles, ni de décolleté plongeant à l’avant: c’est la simplicité totale. En revanche, le dos est pour ainsi dire à la portée de tous les regards, avec un décolleté impressionnant.

Le dos est à peine couvert dans ce body

Sa composition: 96% de nylon et 4% d’élasthanne. Il est donc légèrement élastique, ce qui lui permet d’épouser au mieux les formes du corps.

Le système de fermeture se présente sous la même forme que celui d’un soutien-gorge, c’est-à-dire avec des petits crochets (au nombre de 3). Personnellement, ce n’est pas ce que je trouve de plus pratique à l’utilisation, mais ça fait l’affaire.

Le système de fermeture est un peu limité

Le confort est en tout cas bien présent, car une fois porté, ce body se fait discret (même s’il finit toujours par rentrer entre les fesses !), ce qui n’est pas sans rapport avec son dos nu. Et surtout, il est aussi agréable à regarder qu’à toucher.

Associé à une paire de bas, ce body gagne en sexiness !

C’est un body très confortable à porter, et cela, en toute occasion, de jour comme de nuit, dehors comme dedans !

Le seul petit “inconvénient” que j’ai noté, c’est le système d’agrafes comme fermeture, mais c’est vraiment histoire de chipoter !

Merci à Espace Libido de nous avoir envoyé ce body, et merci à nos lecteur·ice·s de continuer de nous suivre et de nous lire !

P.-S.: difficile pour nous d’attribuer une vraie note à de la lingerie, car on ne peut pas se baser sur les mêmes critères qu’un sextoy. On espère tout de même que ce premier “test” lingerie vous plaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.