Obii de chez biird

Un petit oiseau qui veille sur vous.

Nous avons testé pour vous le nouveau sextoy tout droit sorti de chez biird, le dénommé Obii.

Le packaging impeccable du Obii

Présentation

Ce petit jouet en forme d’oiseau est un stimulateur clitoridien. Tout en silicone, il est très doux au toucher, et légèrement souple, un peu comme le Iroha. Il mesure environ 8cm de haut pour un diamètre d’un peu plus de 5cm: autant dire qu’il tient aisément dans la main. Le “bec” mesure quant à lui un peu plus de 2cm de diamètre.

Le contenu comprend le Obii, socle et câble de recharge, autocollant et pochette de rangement en velours

Ce qui le caractérise, outre sa jolie forme, c’est son socle de chargement. Il suffit en effet de le poser dans son “nid”, de le brancher à l’aide de son câble USB-C, et d’attendre. Lors de la recharge, une lumière s’allume et clignote doucement, jusqu’à ce que l’appareil soit entièrement rechargé (ce qui prend environ 2 heures).

Le socle magnétique se branche à l’arrière en USB-C

Enfin, 2 petits boutons en forme de moustache font office de commandes. Obii offre 3 intensités d’aspiration, pour 4 modes de vibration.

J’étais très contente de recevoir ce nouveau suceur clitoridien, car c’est mon type de sextoy préféré. J’avais donc grand hâte de tester ce nouveau venu, d’autant que la lumière pulsée au moment de la recharge n’a fait qu’augmenter mon impatience.


Test

Après notre journée de travail, Monsieur et moi nous étions retrouvés pour une petite session câline. J’en profite donc pour inviter le petit Obii, fraîchement arrivé chez nous.

Son design est tel qu’il tient parfaitement dans la main, et que ses boutons sont facilement accessibles (moi qui ai des petites mains, ce point est important). Ces derniers sont un peu durs, mais juste ce qu’il faut pour bien naviguer dans les commandes.

Au premier abord, j’avais peur que la présence de 3 niveaux d’intensité soit un peu faible, mais il s’est vite avéré que la puissance est très bien dosée. J’ai passé une bonne partie de notre session coquine avec seulement la 1ere intensité.

Bien sûr, l’excitation ne faisant que monter, j’ai tout de même fini par monter aux 2e et 3e niveaux d’intensité. Et tout cela sans trop de bruit de la part de l’appareil, ce qui est aussi à souligner.

En ce qui concerne le mode vibrant, je ne l’ai pas beaucoup abordé, car je n’en ai pas trouvé l’utilité, mais cela n’est qu’une question de goûts personnels. Ce que je peux dire, c’est que sont revêtement en silicone doux et moelleux rend son utilisation douce et agréable.

Le Obii à l’abri dans son nid

Mais l’expérience ne s’arrête pas là, car une fois notre petite affaire terminée, j’ai délicatement remis Obii dans son petit nid lumineux, et sous sa petite cloche transparente, pour qu’il continue de veiller sur moi (et surtout, mon clitoris !).


Conclusion

L’avantage du Obii, c’est qu’il est facilement manipulable: ses dimensions conviennent même aux plus petites mains, et son design permet de bien accéder aux boutons de commandes, sans qu’il ne vous glisse des doigts. Et cela, même si lesdits boutons nécessitent de bien leur appuyer dessus.

Un petit autocollant accompagne le jouet

Ensuite, côté esthétique, Obii est à l’image de la marque: un petit oiseau bien mignon aux courbes subtiles, et à la texture super agréable au toucher. On a presque envie de lui rendre ses caresses !

Enfin, en terme technique, le système de socle/cloche pour la recharge est très bien pensé, avec la lumière pulsée qui nous informe de la charge en cours. On a presque envie qu’elle ne s’éteigne jamais !

Un grand merci à biird de nous avoir envoyé leur joli jouet, qui saura en réjouir plus d’une après moi !

Obii

109€
8.5

Rapport Qualité/Prix

8.5/10

Design

9.0/10

Puissance

8.0/10

Les +

  • Facile de manipulation
  • Système de recharge original
  • Matière agréable au toucher qui se nettoie facilement

Les -

  • Histoire de chipoter... waterproof limité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.