Nova 2 de We-Vibe

Grâce à Espace Libido, nous avons pu tester le Nova 2 de We Vibe, un rabbit puissant et connecté !


Présentation

Exceptionnellement, nous n’avions pas reçu le Nova 2 dans son emballage officiel, mais nous avons tout de même eu les éléments principaux – sextoy, chargeur et notice.

Le Nova 2 est un rabbit d’une vingtaine de centimètres de long, pour une largeur d’environ 4cm.

Pour une recharge complète de l’appareil, comptez environ 1h30 pour une utilisation de 2 heures, ce qui est agréable quand on voit que beaucoup de sextoys mettent plus de temps à être chargés qu’utilisés. La recharge se fait à l’aide du câble USB magnétique fourni, dont l’embout est assez caractéristique.

En ce qui concerne les boutons de commandes, le Nova 2 n’est pas en reste ! Non content d’avoir des boutons On/Off permettant de régler la puissance, on trouve de part et d’autre des boutons “fléchés” de navigation entre les modes vibrants. On peut ainsi aller en avant ET en arrière: plus besoin de faire défiler tous les modes pour revenir à celui qu’on voulait. Il y a également un bouton switch pour passer les vibrations d’un embout à l’autre, voire les 2 en même temps.

Enfin, le Nova 2 est utilisable en Bluetooth à l’aide de l’application dédiée We-Connect, disponible sur Android et iOS (attention cependant à ne pas confondre avec l’app We Connect de Volkswagen !). Avec l’appli, il est possible de gérer les vibrations de la même manière qu’avec les boutons du Nova.

Un aperçu des modes de vibrations, disponibles sur l’appli

Test

Alors que je m’installe confortablement pour partir à la découverte du Nova 2, je constate assez vite qu’il est agréable à prendre en main. Sa poignée un peu courbe, large et aplatie permet de bien le tenir, et d’accéder aux différents boutons situés dessus. Ceux-ci sont légèrement en relief, et j’ai un peu de mal à m’y retrouver au début. Et avec ses 10 modes de vibrations, je ne sais pas où donner de la tête !

Les commandes du Nova 2: On (bouton +), Off (bouton -), modes suivant/précédent (flèches), et bouton switch

Qu’à cela ne tienne, M. Pandore arrive armé de son smartphone, l’air malicieux.

Une fois le sextoy connecté à l’appli, Monsieur se fait un plaisir de me faire vibrer. Les 2 moteurs étant indépendants, il s’amuse à en allumer un puis l’autre, ou les 2 à la fois, alors que je goûte aux joies des vibrations personnalisées. Car les combinaisons sont (presque) infinies, avec des vibrations plus ou moins lisses, saccadées, ou aléatoires. Et elles sont d’ailleurs puissantes, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Il n’y a qu’un détail qui m’empêche de profiter à fond du Nova 2: l’embout externe est plutôt ferme, et je dois donc appuyer un peu plus fort si je veux bien ressentir les vibrations sur mon clitoris, ce qui fait ressortir le bras interne, et est un peu frustrant (surtout pour mon point G).

Conclusion

Le Nova 2 a beaucoup d’atouts: le fait de pouvoir choisir quel embout faire vibrer, indépendamment ou non; naviguer comme bon nous semble entre les différents modes, aussi bien en avant qu’en arrière (rien de plus frustrant que de les faire défiler trop vite et devoir refaire un tour avant de retomber sur celui qu’on voulait); des moteurs puissants, et un temps de recharge plus court que l’autonomie d’utilisation.

Et puis l’appli We-Connect rajoute beaucoup de fun, surtout pour une utilisation à 2 ! comme il y a plein de paramètres pour personnaliser les vibrations, il y en a pour tous les goûts !

En somme, beaucoup de points positifs à ce sextoy, mis à part la rigidité de l’embout externe, qui empêche parfois de profiter pleinement du Nova 2.

En ce moment, le Nova 2 est à -10% chez Espace Libido: au lieu d’être à 149€, le prix est à 134€10

Nova 2 We-Vibe

149€
8

Rapport Qualité/Prix

7.5/10

Ergonomie

8.5/10

Puissance

8.0/10

Les +

  • Moteurs indépendants et puissants
  • Boutons de navigation hyper pratiques
  • Vibrations personnalisables grâce à l'appli

Les -

  • Une certaine rigidité qui peut rendre le bras interne un peu court

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.